[wp_ad_camp_1][wp_ad_camp_1]

Le fou – Jamila Belouali

 

 

Mon Dieu  ces gens – là ne veulent jamais me comprendre

Ils sont très différents de moi ,ils appartiennent à un autre monde

Ils ont beaucoup à faire et beaucoup à apprendre

Pour sortir de cet enfer,de ce tourbillon immonde

Oh! Jamais de la vie, on ne se fie aux apparences

Entre le fond et les contours, il existe un écart immense

Ils n’aiment pas ma barbe, mes cheveux,mon odeur

Ils trouvent que mes paroles n’ont aussi aucune saveur

Ils pensent que je suis fou, que j’ai perdu toute raison

Que je ne distingue pas le vrai du faux,que je ne connais pas les saisons

Que mes idées sont perturbées, que mes mots sont des blablas

Que je suis juste  quelqu’un de malade, de pervers et d’anormal

Que mon corps,mes vêtements et mon esprit sont sales

Qu’ils peuvent toujours partir tout en me laissant bien là 

A l’hôpital, dans la rue ,dans un coin ou sur un trottoir

Mourant de faim , de froid, sans manger et sans boire

Car je suis quelqu’un de plus, je ne donne rien à la société

Et je devrais plutôt mourir dans la honte et la misère

Tandis que je pourrais être le seul et vrai sain sur cette terre

Et  je suis peut- être meilleur qu’eux  et vivant dans la piété

Je ne fais de mal à personne et je tire de là toute ma fierté

Il est vrai qu’ils sont beaux, parfumés et élégants

Mais je suis beaucoup plus propre qu’eux quoique je sois un vagabond

Ils se lavent les corps et choisissent bien leurs mots

Mais dans les tréfonds de leurs cœurs,ils ne retrouvent que des maux

Des rancunes ,des méchancetés et toutes les noirceurs

Ils se détestent, se haïssent et vivent dans la peur

Propres dans leur apparence, ils sont sales de l’intérieur

Quant à moi ,très heureux de mon âme et de ma candeur

Je ne leur ressemble pas dans mes nuits et mes jours

Mon âme est “blanche neige” et mon amour est pour toujours













عن Belouali

شاهد أيضاً

سماوات __ الشاعر زيد الطهراوي

“سماوات” : أفتش عن عالم يحتوي بسمة وسماء وأحمله في فؤادي بيادر حب بحجم السناء …

اترك تعليقاً