[wp_ad_camp_1][wp_ad_camp_1]

Dans le bois – Yamine Dali

L’oiseau brun maron
Est venu après le vent
Bonjour mo petit
Ça fait longemps
Je te revois encore ici

?Que fais tu cheri
Que cache tu
?Au foin
?Que cherche tu
Pourquoi les larmes
Inondaient ton joli teint
?Mon enfant

Viens ici
Regardes moi
Au fond
Vois tu
Par ici
?Et par lá
Le monde restait
Malgré
Ses multiples adresses
Malgré malgré
Ses maladresses
Malgré le ton soudain
Qui nous rabaisse
.Encore petit

L’oiseau de l’oie
Chuchotait tous bas
Le bois chéri
Tout comme moi
Malgré les averses
Les tempêtes
On ne change plus
Rappelle toi d’un souvenir
Que m’as tu dit
Ce soir
?Avant de partir
Je suis le beau
Petit oiseau
Ton ivre bateau
Qui créait avec toi
Des braves chants
Et un beau temps
D’autrefois
L’enfance émue
A beaucoup dansé
Au rythme d’une princesse
Dans un joli compte de fée

Voilá l’oiseau brun marron
Est dès l’aube présent
Devant toi
Dis moi tes vœux
Et tes adorables souhaits
Je suis ton confident messager
J’étais un jour petit
J’ai une mère
Qui me nourrit
.Me caresse sans cesse

Seul maintenant
Sur cette branche
Je vois de près
L’immense vie
Dans le vaste bois
Ma voix est
Lá pour toi
Pour l’enfance
Et je chante encore
.Cette belle mélodie

Qui te connait
Qui me connait
Chantons pour
La vie
Pour le monde
Des bêtes
Des soumis
Et des rois
Effaçons la nuit
Et ses pas lourds
Consolons l’enfance
Mal vécue
Rien ne comptera
Sauf
.Des sourires inattendus

عن نازك الملائكة

شاهد أيضاً

Immigration – Jamila Belouali

  Mes oiseaux ont immigré depuis des années Mon Dieu! Je ne sais pas pourquoi  …

اترك تعليقاً