[wp_ad_camp_1][wp_ad_camp_1]

Confidences – Bouâlem Hamdouni

Comme les jours 
Passent
Dans l’enclos 
De la mémoire,
Les souvenirs 
Ressassent
Les moments 
De désespoir.
Le cœur 
Se déverrouille
A l’écho 
Du passé révolu,
Les sens 
S’embrouillent
Sur le chemin 
Parcouru.
L’encre des mots 
Se fige,
Comparable 
A une armure,
Sans nulle issue 
Du refuge.
A l’essence 
Des blessures,
Le silence scène 
De glace,
Envahit le flou 
Du regard,
Qu’en spectre 
Se déplace
Et retient le rêve.
Hagard,
Le tumulte 
Des peines
Suinte reflet 
De drame,
Glace les prières 
Vaines
Quand le cœur,
Acclame
Le retour 
De l’espoir,
En bribes de folle 
Envie,
Dans le souffle 
D’un soir..
Au clair nocturne 
De vie.

 

عن نصر سيوب

شاهد أيضاً

Sans rien dire – Jamila Belouali

  Ô mère ! Cette fois tu es partie sans rien dire Oh ! Que ton …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *