0032489777672 ahmedhadraoui@hotmail.com

Et si Mozart n’avait pas été assassiné – Ahmed Abdelmalik Bakkali

A partir de cette mémorable année , le grand portail de la musique nous a été ouvert de tous ses battants. Notre appétence pour écouter de la bonne musique grandissait chaque fois que cette admirable mélomane nous faisait écouter de nouvelles merveilles. Avec seulement sept notes, la musique arrive à exercer une fascination extrême sur l’auditeur. Elle exprime intuitivement les sensations les plus profondes, les plus contradictoires, ce que les vingt six lettres de l’alphabet n’arrivent que rarement à faire. Tout comme elle a le pouvoir de guérir, de rendre heureux, mélancolique, de faire oublier peurs et chagrins. Elle est ainsi le visage sonore de notre état d’âme, de nos joies comme de nos peines. Elle est le langage que perçoivent naturellement le corps, l’esprit et les sens. S’en délecter c’est vivre l’absolu et s’approprier la fontaine de jouvence.

مقالات ذات صلة

اضف رد

You must be logged in to post a comment.