0032489777672 ahmedhadraoui@hotmail.com

Au bord du pacifique – Yamina Dali

Au  pacifique
Là-bas  me  disait  -il
on  sentait
un peu
loin
l’ incendie
de  l’azur
la  tremblante  nuit
des  tombes  inconnues

Annie  ne  pleure  pas
là-bas
les  larmes  et  son  sang
fleuriront  ensemble
ils  semaient
aussi
l’essentiel
ravissante
du chemin
parcouru

oh  ! Sombre  nuit
Oh! chagrin  indéfini

ce  port a    tout  vu
les  gens  vont  et  viennent
comme  l immense
douleur
comme  des  voyages
sans pays
sans moyens
sans  aucune  envie

Oh! meurtres  troublant
la  plaideur
des  fleurs
des  vagues
ruisselantes
joyeuses  et  battues

oh!cruel pacifique

ne  le  crains jamais
Annie

Te  souviens  – tu  chérie
la  mort  faucheuse
sanglante
notre   belle  ballade
on traçait
dans  l ombre  immortelle
un  sourire  enfantin
sans  regard  vers  l’arrière

Tu  le  disait  toujours
la  vie  est
courte
et  oui !
Soyons  entre  ses mains
des  marionnettes
arrondies
on  ne  craindra  rien
ni  vent  ni  pluie
La  nature  c est  nous
deux
c  est  l  aube  de
l amour

que  créait  ensemble
cette  dernière  année
Rappelles-toi
Annie
Souris  moi

Consolez  cet  orphelin!
sans  toi en  bataille
seul  contre
un  visiteur inconnu !

مقالات ذات صلة

اضف رد

You must be logged in to post a comment.